Pour votre information, ce site utilise des cookies de mesure d'audience.

Vous pouvez modifier les paramètres de votre navigateur ou continuer sur le site. En savoir plus

J'ai compris

La seconde édition du salon Paris Open Source Summit ouvre ses portes les 6 et 7 décembre aux Docks de Paris. Cette édition est présidée par Pierre BAUDRACCO (Président de BlueMind et de l'association SoLibre). Comme chaque année, son ambition est d’exposer les innovations technologiques, de valoriser le dynamisme économique et l'impact sociétal de cette filière numérique.

Lire la suite...

Cette année se déroule la 5e édition des Rencontres Régionales du Logiciel Libre (RRLL) de la région Occitanie, organisée par l’association SoLibre, en partenariat avec le Conseil National du Logiciel Libre (CNLL), le Capitole du Libre et l’ADULLACT.

Lire la suite...

C'est un nouvel exemple en faveur du logiciel libre et souverain. La ville de Megève en Haute-Savoie (20 postes de travail, 40 serveurs virtuels, 60 switchs reliés à la fibre et quelques 300 agents municipaux) vient de choisir un prestataire français et open source pour le partage de ses fichiers, notamment pour répondre aux besoins des services communication et urbanisme.

Lire la suite...

Vous utilisez des logiciels libres et formats ouverts dans votre collectivité ? Vous aidez des structures qui font la promotion du libre sur votre territoire ? Vous publiez les données de votre collectivité en open data ? Vous avez contribué au développement ou au financement de projets sous licence libre ?... Alors vous faites certainement partie d'un Territoire Numérique Libre ! 

L'ADULLACT, avec le soutien de plusieurs associations et acteurs du Libre, organise la 2ème campagne de labellisation "Territoire Numérique Libre". Le label s'adresse à toutes les collectivités territoriales françaises : villes et villages, mais aussi Établissements Publics de Collaboration Intercommunale (EPCI), départements et régions.

Lire la suite...

C'est une actualité qui fait grand bruit ces jours-ci ; la ville de Rennes vient d'économiser 500 000 €, en changeant simplement de fournisseur de messagerie. Abandonnant l'onéreux Outlook de Microsoft pour la messagerie libre Zimbra, la municipalité poursuit sereinement sa transition vers des outils numériques libres et citoyens. 

Lire la suite...